CYBERSURVEILLANCE EN EGYPTE: LA SOCIéTé FRANçAISE NEXA TECHNOLOGIES MISE EN EXAMEN POUR "COMPLICITé DE TORTURE"

La société française Nexa Technologies, accusée d'avoir vendu du matériel de cybersurveillance au régime égyptien qui lui aurait permis de traquer des opposants, a été mise en examen en octobre pour "complicité d'actes de torture et de disparitions forcées", a appris dimanche l'AFP de source proche du dossier. © Franck Fife Une information judiciaire avait été ouverte en 2017...

Source: